L'intégration ...                     Clerfayt y adhère. 

L'intégration ... plus qu'un partenariat ...

            ... une vraie différenciation collaborative…              à travers

                      ... une vraie collaboration différenciée ...


L'objectif premier de notre type d'enseignement (type 8) est d'offrir à nos élèves (sur base d'une décision du Conseil de classe) la possibilité de réintégrer l'enseignement ordinaire.





Il va de soi qu'une telle option ne se prend pas à la légère et que toute décision prise doit se faire pour le bien-être de l'élève en fonction des spécificités qui lui sont propres.

L'intégration s'avère être la finalité de différentes étapes devant être franchies avant d'y parvenir. Un tel projet ne se prépare pas à la légère.

La philosophie de notre école est basée sur le RESPECT et la (re)VALORISATION de l'estime de soi. Le travail de notre équipe au quotidien, tant pédagogique que paramédicale, poursuit des objectifs pédagogiques spécifiques axés sur la possibilité d'un futur retour vers l'ordinaire et donc, d'une future intégration de chaque élève dans l'enseignement ordinaire.

Toutefois, la décision d'intégrer un élève se doit d'être prise en parfaite collaboration avec les acteurs suivants : les parents, l'équipe éducative (paramédicale et pédagogique), les centres PMS, les directions des deux établissements concernés ainsi que l'équipe travaillant au sein de l'établissement qui va accueillir notre élève.

Pour information, il faut savoir qu'il existe plusieurs types d'intégrations :

- L'intégration permanente (totale ou partielle) :

-> L'élève suit tous les cours de l'enseignement ordinaire durant toute (ou une partie de) l'année scolaire.

- L'intégration temporaire (totale ou partielle) :

-> L'élève suit une partie des cours de l'enseignement ordinaire durant toute (ou une partie de) l'année scolaire.

* Après réflexion, il est évident que notre décision présentera la solution la plus adaptée aux besoins de l'élève.

* Un suivi régulier sera organisé par notre établissement (avec le centre PMS) afin d'évaluer régulièrement l'élève et d'adapter des phases d'apprentissages propres à ses cycles matières. A la fin de chaque année scolaire, un bilan sera établi afin de déterminer la continuité ou non  du projet "intégration". 3 réunions par année seront prévues afin de pouvoir faire le point et de tirer à chaque fois un constat sur les stratégies et collaboration à mettre en place. La troisième réunion (fin Mai début Juin) décidera de la reconduction ou non du partenariat entre les deux établissements.

Hormis les difficultés d'apprentissage de base, notre équipe encadre cette année à titre d'exemple - un élève dyspraxique - une ergothérapeute l'encadre et travaille avec lui en classe tout en le formant à appliquer des stratégies en fonction de ses spécificités (recours à l'utilisation d'une tablette notamment).

Actuellement notre intervention se fait, en remédiation pédagogique par une enseignante/institutrice primaire détachée de notre établissement et qui assure les remédiations lors de rendez-vous fixés, en remédiation paramédicale par deux logopèdes formées à la dyslexie, dyscalculie, dysphasie, dysorthographie et une ergothérapeute travaillant avec des enfants dyspraxiques. 

* Actuellement, une équipe mobile formée d'une enseignante 'MEI', de deux logopèdes et d'une ergothérapeute s'occupent d'assister et d'accompagner les élèves dans leurs apprentissages (de 1 à 4 périodes/semaine).


Actuellement, notre école collabore avec :

Le Collège de Bonne Espérance                  (Vellereille-les-Brayeux)

L'Ecole communale de Hantes-Wihéries           (Solre-sur-Sambre - Erquelinnes)

L'Ecole fondamentale libre Notre-Dame (Erquelinnes - Grand Reng)

L'Ecole de la Sainte Union (Erquelinnes)

L'Ecole du Petit Collège Saint-Ursmer (Binche) 

L'Ecole communale de Ragnies (Thuin)

L'Ecole Libre saint-Joseph  (Estinnes-au-Mont)

L'Enseignement communal ordinaire (Fauroeulx)

L'Ecole du Sacré-Coeur (Binche)

L'Ecole libre de Ressaix

L'Ecole des Carrières (Thuin Waibes)