Comment fonctionnent nos classes ?

Comment fonctionnent nos classes ?

Repris dans les objectifs de notre Plan de pilotage (accepté par notre DCO en date du mois d'août 2019 pour une période de 6 années), un de nos critères d'amélioration pour une école encore plus performante au profit de nos élèves est l'élaboration d'un système en classe "plateaux".

Le plateau 1 organisant les classes de Type 2 et reprenant les classes suivantes :


- La Maternelle : Toutes les activités s'ancrent dans le vécu quotidien de l'enfant et visent à lui offrir un éventail d'outils et de méthodologies spécifiques pour communiquer, prendre conscience de lui-même (son corps, ses sens et ses émotions, la santé, l'hygiène). La prise de conscience de l'autre et l'apprentissage de comportements sociaux adéquats sont également des priorités éducatives dans l'enseignement de type 2.

- La Classe TEACCH : (voir Notre Projet/Classe TEACCH)

- Les Classes Mat 2 et Mat 3&4 : Le savoir communiquer est envisagé comme une compétence globale prioritaire qui se développe par l'intégration qualitative des compétences transversales relationnelles et instrumentales et des compétences disciplinaires. L'équipe pluridisciplinaire travaille en étroite collaboration pour déterminer, avec l'enfant, un ou plusieurs codes adaptés (gestes,
photos, "pictos", outils informatiques…) qui lui permettent progressivement de s'exprimer, d'échanger et d'être ainsi socialement reconnu.


L'organigramme de nos classes en systèmes de plateau

Le plateau 2 & 3 organisant les classes de Type 1-8 et reprenant les classes suivantes :

- Les Classes de Maturité 1 - 2 - 3 - 4

- Pour les enfants de Type 1 : Les enfants fréquentant l'enseignement de type 1 ont besoin de créer et d'utiliser des outils, des procédures et des référents stables, construits dans un souci de cohérence tout au long de la scolarité. Toute activité doit s'ancrer dans le vécu quotidien de l'enfant ; mais pour un développement maximal de son potentiel, il faut aussi lui proposer des situations de vie hors de son contexte habituel. Les activités prennent sens dans des projets (activités fonctionnelles) qui débouchent sur des « produits » concrets. Il faut veiller à construire et structurer les apprentissages, à entraîner la mémorisation de certains savoirs et rester attentif au transfert de ces apprentissages.

- Pour les enfants de Type 8 : La différenciation est indispensable à tous les niveaux : objectif, matériel, rythme, évaluation, accompagnement... Il importe également de tenir compte, au-delà du plan cognitif, des caractéristiques physiques, psychomotrices, psycho-affectives et sociales inhérentes aux difficultés propres à ce public. Pour l'aider à surmonter ou à compenser ces difficultés persistantes, l'enseignant doit porter son action sur trois sphères, à la fois bien spécifiques et absolument intégrées, l'une ayant inévitablement des répercussions sur les autres : les approches ré-
éducatives sont de l'ordre du relationnel (estime de soi, désir d'apprendre...), du cognitif (structures cognitives, démarches de pensée...) et de l'instrumental (instruments de pensée : perceptions,
corps et motricité, langage, mémoire).

- La Classe langage :

Cette classe à pédagogies adaptées permet à l'élève de vivre de nombreuses expériences de communication afin de favoriser son développement. Les objectifs visés dans cette classes varie selon les besoins de nos élèves et cela spécifiquement pour :

 améliorer son degré de compréhension verbale;

 développer les aspects métalinguistiques;

 organiser et bien exprimer sa pensée;

 améliorer son vocabulaire et sa construction de phrases;

 entrer correctement en relation avec l'autre, l'adulte, l'ami, le parent. 

L'ensemble des apprentissages réalisés est accompagné par une démarche d'enseignement explicite, soutenue par l'utilisation de méthodes multisensorielles et de stratégies métacognitives adaptées en fonction des caractéristiques de l'élève ayant une déficience langagière et soutenue par une enseignante, une logopède et un maître d'activités éducatives collaborant quotidiennement ensemble. 

Stratégiquement et afin de leur faciliter les séquences d'apprentissages, l'ajout de nombreux supports visuels, de matériel de manipulation et des technologies d'aide à l'apprentissage sont nécessaires voire indispensables.